• P comme tissus



    Aujourd’hui, je vous parle des mots bourbonnais commençant par la lettre “p” et le point commun entre les trois mots que je évoque est le tissu.

    [caption id="attachment_1117" align="aligncenter" width="150"] photo issue de morguefiles[/caption]

    Le pangnau est un vêtement usagé, moche.

    Ce mot est péjoratif: il désigne quelqu’un qui s’habille d’une façon non commune, avec de vieilles fripes.

    Le mot “patis” peut passer de fermes en fermes pour ramasser les “pangnau”: ce mot “patis” désigne en effet le chiffonnier. Ce métier, écologique avant l’heure, consistait à acheter chez les gens les vieux tissus, et à les revendre.

    Le mot "penet" quant à lui désigne le pan de la chemise qui est le plus long. On disait "penet de chemise".

    Je vous laisse sur ces quelques définitions et je vous donne rendez-vous demain pour un nouvel article.

     
    Pin It

    votre commentaire
  • Pour la lettre N, je n’ai pas trouvé de mot m’évoquant quelque chose de particulier à vous raconter.


    Ce n’est pas qu’il n’y a aucun mot commençant par la lettre N…



    Il y a bien le mot “neu” pour dire le mot neuf. Mais rien de bien original, vous l’auriez trouvé tout seul et je pense même que ce mot n’a rien de typiquement bourbonnais.



    J’aurais pu faire un article sur le mot “neyé”, qui signifie “noyer”. Mais que dire autour de ce mot? Un fait divers, tel que ce terrible accident de voiture de l’année 1936, que vous pouvez lire dans l’édition du Bourbonnais républicain du 2 février 1936, vue 3.



    [caption id="attachment_917" align="aligncenter" width="96"] photo credit: The British Library Image taken from page 217 of 'The Iliad of Homer. Translated by Mr Pope. [With notes partly by W. Broome.] (An Essay on the life, writings and learning of Homer. [By T. Parnell].) F.P' via photopin (license)[/caption]


    Le mot “nedze” aurait aussi pu faire l’objet d’un article, mais que dire sur elle? La neige, parce que c’est la signification de “nedze” est blanche dans le Bourbonnais, comme partout ailleurs. La région où a vécu mes ancêtres n’est pas un pays où la neige tombe en abondance, même si certaines années, il y a pu en avoir suffisamment pour marquer les mémoires…



    Donc, je vous laisse lire les articles du challenge AZ, les miens ou ceux des autres bloggeurs du challenge.



    à demain pour une nouvelle lettre.

    Pin It

    votre commentaire
  • A comme « arcandier »



    C'est parti, je vous présente mon premier article du challenge AZ 2017. Je vais vous présenter pendant tout le mois des mots issus du patois bourbonnais. Ce sont des mots que j'ai entendu dire à ma grand-mère quand j'étais plus jeune. Ce patois est localisé sur l'est du département de l'Allier, entre Lapalisse, Dompierre-sur-Besbre, le Donjon. Aujourd'hui, j'évoque le mot "arcandier".

    Définition de arcandier



    Un arcandier, en patois bourbonnais, est un individu peu recommandable, un voyou.

    Un exemple d'arcandier



    J’ai donc eu l’idée pour ce premier article de lire les journaux en ligne sur le site des archives départementales de l’Allier. J’ai  choisi un article du Bourbonnais Républicain de l’année 1936. Le Bourbonnais Républicain était un hebdomadaire de tendance radicale, diffusé sur les régions de Vichy et de Moulins.

    [caption id="attachment_902" align="aligncenter" width="184"] dessin réalisé par mes soins.[/caption]

    L’édition du 2 février 1936, vue 3/24, évoque un cambrioleur, qualifié de « bandit » (n’ayons pas peur des mots!) qui cherche à s’accuser de faits qu’il n’aurait peut-être pas commis...tout ça pour ne pas partir aux travaux forcés ! Voilà un bel exemple de personnage que les gens de l’époque aurait pu qualifier d’arcandier...

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique