• C'est la question que je me pose à propos de LOIR Ferdinand et de son lieu de naissance.

    Ferdinand LOIR se marie à l'âge de 45 ans, le 26 mai 1789 à Chambry, dans l'actuel département de l'Aisne avec Angélique PETIZEAUX. Il est précisé que Ferdinand LOIR est fils de LOIR Gerlier et de Elisabeth ESSER et qu'il est né à Witry.

    Forte de ces renseignements, je m'en vais consulter les baptêmes de Witry dans la Marne entre 1740 et 1745. Malheureusement, je ne trouve aucun baptême à ce nom. 

    Je me souviens alors que lors des données dans mon logiciel Heredis, ce dernier me propose deux lieux nommés Witry (l'un en France à Witry-les-Reims, dans la Marne, où j'ai fait ma recherche, et l'autre en Belgique, plus précisément en Wallonie, dans la province de Luxembourg, situé entre Neufchâteau et Bastogne). D'après Wikipedia, Witry est une section de la commune de Leglise. Avant de faire des recherches en Belgique, je retourne une nouvelle fois lire l'acte de mariage de Ferdinand pour tenter d'obtenir des détails qui m'auraient échappé à ma première lecture.

    Witry ou Witry?

    carte de Sanson Nicolas, 1600-1667, province de Cologne, issue du site https://mapy.mzk.cz/mzk03/001/057/978/2619317839/

    Malheureusement, mis à part le fait que le prêtre de la paroisse de Chambry a obtenu un certificat de la paroisse de Witry, aucune autre information ne me permet de trouver l'acte de baptême et la question reste entière: comment trouver les archives de Witry en Belgique?

    Suite à son mariage avec Marie-Angélique PETIZEAU en mai 1789, un enfant naît quelques semaines plus tard, le 6 juillet 1789...Mon petit doigt me dit que le mariage a dû être précipité! Ainsi Jean Charles Ferdinand LOIR voit le jour le 6 juillet. Deux ans plus tard, le couple a un deuxième enfant: Augustin Narcisse voit le jour le 4 janvier 1791 à Chambry. 

    Je trouve une autre information importante à propos de Ferdinand LOIR, lors du mariage d'Augustin Narcisse LOIR avec Marie-Louise LEBON, le 15 janvier 1816 au Gault Soigny (Marne): on apprend alors que Ferdinand LOIR est "présumé mort, étant disparu lors de l'émigration depuis plus de vingt ans". Nous voici donc face à une nouvelle question: qu'est devenu Ferdinand LOIR? Pourquoi a t'il disparu lors de l'émigration? 

    Une lecture plus approfondie de cet acte de mariage donne une information supplémentaire: un des témoins du marié est Charles NIVAL, beau-père du marié. Il me faut donc chercher l'acte de mariage de Charles NIVAL et d'Angélique PETIZEAU. Et là, bonne nouvelle! je le trouve à Chambry, le 18 janvier 1802 à Chambry, retranscrit juste avant le divorce de Ferdinand LOIR et d'Angélique PETIZEAU, en date du 10 vendémiaire an X, soit le 2 octobre 1801. Et c'est ce dernier qui m'apporte une information déterminante: Ferdinand LOIR est originaire de "Witry, diocèse état de Cologne". Ni une, ni deux, me voici à la recherche d'informations sur le diocèse état de Cologne. Le site "Héralique, logiciels de dessin et de recherche de blason, m'indique que "la province de Cologne comprenait, outre Liège, les sièges de Munster et Osnabruck". Une carte des diocèses est consultable sur ce même site. Cela dit, Witry n'est bien sûr pas indiqué, mais j'ai tendance à penser que je dois rechercher la naissance de Ferdinand LOIR, du côté de Witry, désormais situé en Belgique. 

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Situation géographique

    Nous sommes aujourd'hui dans le département de l'Allier, toujours à l'Est de ce dernier. Vaumas est une petite commune de 546 habitants en 2014, située au bord de la Besbre, petite rivière qui se jette dans la Loire. Vaumas dépend du canton de Dompierre-sur-Besbre.

    Sous l'Ancien Régime, la paroisse dite de Saint Martin dépendait du diocèse de Clermont et de la sénéchaussée de Moulins.

    Selon l'ouvrage des Fiefs du Bourbonnais de Roger de la BOUTRESSE et Aubert de la FAIGE, Vaumas aurait été construit sur une ancienne motte antique qui regroupait le siège de la paroisse et celui de la seigneurie. 

    Si l'on se dirige en sortant de Vaumas, en direction de Dompierre-sur-Besbre, on peut admirer deux superbes château, celui de Beauvoir et celui de Toury. Seul le château de Toury se visite.

    V comme Vaumas

    Val de Besbre, Par Yvon Toucassé — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39638718

    Vaumas et mes ancêtres:

     Vaumas est la commune de naissance de mon grand-père maternel, Jean-Marcel MOUILLEVOIS en 1907 d'Antoine et Catherine CHARNET. Ses frères, Antoine Benoît et François sont nés également dans cette commune en 1905 et 1903. Vaumas n'est qu'une "commune de passage" pour la famille MOUILLEVOIS: les parents de Jean, Antoine et François se sont mariés à Chatelperron en 1901, le 26 novembre. Antoine MOUILLEVOIS était né à Liernolles et Catherine était née à Saint-Léon. C'est d'ailleurs dans cette commune qu'on retrouve la petite famille quelques années plus tard et c'est là que naît Marie en 1909.

    Vaumas est également le lieu où sont décédés Claude DESBORDES le 17 mai 1875 et son épouse Catherine SENNEPIN, le 28 avril 1878. Ils sont les parents de Claude DESBORDES, époux de Marie MARCHAND. Cette dernière est la tante de mon arrière-grand-père maternelle, nommée également Marie MARCHAND.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Situation géographique d'Uxeau

    Uxeau est une petite commune de 530 habitants (en 2014) située sur le canton de Gueugnon, dans le département de la Saône-et-Loire.

    Aucun monument historique remarquable n'est à citer ici. Mais il faut signaler le Mont Dardon,  d'une altitude de 510 m, lieu de randonnée. Par ailleurs, au XIXème siècle, une activité houillère se développa, à Pully, lieu-dit de la commune d'Uxeau.

    U comme Uxeau

    Mont dardon, Uxeau, By Ratmanoff - Own work, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16009745

    Dans la Monographie des communes du Charollais et du Brionnais : département de Saône-et-Loire / par F. M. D.,..., http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34101232h, l'auteur évoque un prieuré qui aurait été détruit et dont il ne reste que quelques ruines vers le cimetierre (voir page 159).

    Uxeau et mes ancêtres:

    La commune d'Uxeau est utilisée 18 fois dans ma généalogie. Parmi ces utilisations, voici les principales:

    Claude RENARD se marie le 30 pluviose de l'an I (18 février 1793) avec Jeanne DEROCHE. Ils auront une fille Jacqueline, qui se mariera avec Philibert PESSIN, le 28 novembre 1827. Jacqueline, est née à Uxeau le 15 Messidor an II (3 juillet 1794). Jacqueline et Philibert PESSIN ont au moins deux enfants (Léonard et Claude, mon ancêtre direct). 

    Claude PESSIN voit le jour à Uxeau, le 1er Octobre 1830. Il se marie pas moins de quatre fois et aura parmi tous ses enfants, mon aieule Jeanne Antoinette PESSIN, épouse de François GIRARDOT.

    Charles Eugène Elisée GIRARDOT se marie avec Marie SAUNIER, le 28 mars 1880. Charles Eugène Elisée est le fils de Cyprien GIRARDOT, dont j'ai souvent évoqué la vie sur ce blog. Ils s'installent à Uxeau et y ont Jeanne Marie, née à Uxeau le 20 Février 1881, Marie Angèle née le 3 mars 1884 et François né le 4 juillet 1888. Marie SAUNIER meurt le 12 mars 1889 à Uxeau et Charles Eugène Elisée se remarie à Uxeau le 16 mai 1891 avec Louise DOYEN.

    Je vous donne rendez-vous avec la lettre "V", lundi prochain.

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Situation géographique:

     

    Trezelles est une petite commune située à l'Est du département de l'Allier. Elle dépend du canton de Jaligny-sur-Besbre et compte 390 habitants. Aucun monument historique n'est à signaler dans cette commune rurale. Néanmoins, on peut admirer le château de Villars, daté du 16ème siècle. Ce château, aujourd'hui transformé en gîte et chambres d'hôtes a surement été à l'origine une motte féodale.

    T comme Trezelles

    église Saint Barthelemy de Trezelles, Par Peter Potrowl — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=54614706

    Trezelles et mes ancêtres:

    Seulement 5 évènements dans ma généalogie ont eu lieu dans cette commune.

    Il s'agit du décès de Jean DALLIEUX, le 18 mars 1836. Jean est le père de Marie Dayeu ou Dallieu, épouse de Pierre Charrondière et grand-mère de Benoîte CHARRONDIERE, marié à Aubin MOUILLEVOIS, mon arrière-arrière grand-père maternel.

    Claudine BERGER est également décédée à Trezelles le 7 janvier 1848. Elle était l'épouse de Jean DALLIEUX.

    Jacques BOUILLOT s'est quant à lui marié avec une fille Marie VALTI, vivant dans cette commune, le 22 novembre 1785. Mes recherches ne m'ont pas encore permis de trouver où cette dernière est née. Jacques BOUILLOT ET Marie VALTI sont les grand-parents de catherine BOUILLOT, épouse d'Antoine FOURNIER, eux-mêmes parents de Jeanne FOURNIER qui se marie en le 6 Novembre 1880 avec François CHARNET. Ces derniers sont les parents de Catherine CHARNET, mon arrière-grand-mère maternelle, épouse d'Antoine MOUILLEVOIS.

    Je vous donne rendez-vous avec la lettre "u".

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Je vous emmène aujourd'hui sur la commune de Sécenans, dans le département de la Haute-Saône. Ce lieu est situé à quelques encablûres du département du Doubs.

    Sécenans: localisation et un peu d'Histoire

    Sécenans dépend du canton de Villersexel. Cette commune regroupe 162 habitants en 2014.

    Aucun monument historique n'est à signaler sur cette commune. Sécenans eut à subir les conséquences de la guerre de 1870. Cette commune est comme je viens de le préciser plus haut, située sur le canton de Villersexel, lieu de la bataille de Villersexel , le 9 janvier 1871. Sous les ordres du général Bourbaki, l'armée de l'Est s'oppose aux troupes prussiennes et la bataille se termine par une victoire française. Victoire française qui sera sans lendemain puisque rappelons-le, la France a perdu cette guerre.

    Sécenans et mes ancêtres:

    Sécenans et les communes voisines de Granges-le-Bourg et Granges-la-Ville sont le berceau de mes ancêtres GIRARDOT. A ce jour, j'ai dénombré 29 occurrences pour Sécenans. Seulement 5 d'entre elles ne concernent pas ce patronymes. 

    Le plus ancien de mes ancêtres de la branche GIRARDOT sur la commune de Sécenans est Féréol GIRARDOT. Il est baptisé dans cette paroisse le vendredi 16 septembre 1746.

    Le dernier évènement trouvé sur cette commune est le recensement en 1891 de Cyprien GIRARDOT: il est veuf depuis le 8 août 1876. En 1877, Cyprien vit avec son fils, Jean-Pierre Alphonse à Gueugnon, ainsi que le révèle la fiche matricule de ce dernier. En 1884, il est témoin lors de la rédaction de l'acte de décès de son petit-fils Léonard, fils de François et Antoinette PESSIN. L'acte précise que Cyprien vit alors encore à Gueugnon. J'ignore ce qui a poussé Cyprien à revenir à l'âge de 75 ans vivre à nouveau dans sa commune de naissance. Toujours est-il que 2 ans plus tard, le 25 novembre 1893, au moment de son dècès, son domicile est à nouveau Gueugnon.

    S comme Sécenansrecensement de 1891, Sécenans-http://archives.haute-saone.fr/archive/resultats/recensement/n:120?RECH_commune=%22Secenans+%28Haute-Saone%2C+commune+de%29%22&RECH_unitdate_debut=1891&RECH_unitdate_fin=1891&type=recensementhttp://archives.haute-saone.fr/archive/resultats/recensement/n:120?RECH_commune=%22Secenans+%28Haute-Saone%2C+commune+de%29%22&RECH_unitdate_debut=1891&RECH_unitdate_fin=1891&type=recensement: recensement Secenans 1891

     

     

    Pin It

    votre commentaire